Comment les magiciens trompent vos sens

La réalité : un phénomène très personnel

De la perception à l'interprétation

« La magie mentale est une pente glissante » James Randi à propos de Uri Geller
« La magie mentale est une pente glissante » James Randi à propos de Uri Geller
À l’origine de toute illusion, il y a donc notre capacité à percevoir et anticiper. Percevoir, c’est appréhender le monde qui nous entoure par l’intermédiaire de nos cinq sens afin de traiter l’information : la vue, l’ouïe, le toucher, le goût et l’odorat. 

Le problème, avec nos sens, c’est évidemment l’interprétation qu’ils nous permettent de composer. Prenez deux personnes et montrez-leur deux maisons. Elles verront les mêmes bâtiments mais n’auront pas le même ressenti. Pour l’une d’entre elle, la maison de gauche paraîtra plus jolie que la droite et inversement. Tout simplement parce que la perception est interprétée en fonction de ses propres références. 

Voici un exemple très simple qui démontre votre capacité à interpréter et anticiper. Que lisez-vous ci-dessous ? 
Capture d e cran 2020 04 02 a 14 13 17
Parce que vous savez lire et que vous avez suffisamment d’expérience dans la reconnaissance des lettres, des mots et parce que votre cerveau cherche toujours à donner du sens aux informations, vous devriez être capable de lire « PAPA ROULE EN VOITURE ». C’est la solution la plus plausible. 

Pourtant, si nous enlevons le cache sur les lettres, voici ce qu’il masque réellement : 
Capture d e cran 2020 04 02 a 14 13 22
Vous avez été capable mentalement de reconstituer certaines lettres, certains mots et avez pris pour vrai votre interprétation. Or celle-ci est erronée. 

Comment expliquer ce phénomène ? 

Votre cerveau est constitué de milliards de neurones. Ces cellules nerveuses s’activent grâce aux différentes informations que vous captez par l’intermédiaire de vos sens. Ils se connectent entre eux, s’échangent des informations au niveau des synapses, la zone de contact des neurones, par l’intermédiaire de composés chimiques appelés neurotrans- metteurs. Or, plus le neurone est sollicité, mieux il réagit. Ainsi, lorsque vous voyez ou entendez quelque chose pour la première fois, vous êtes en phase d’identification. Il faudra souvent plusieurs essais avant que vous ne puissiez à coup sûr reconnaître telle ou telle source d’information. Et à chaque essai, vous progressez jusqu’à la reconnaissance automatique qui vous permet de l’intégrer complètement. C’est ce qu’on appelle la potentialisation à long terme. 
Une information reconnue est ainsi plus facile à interpréter. Dans l’exemple ci-dessus, si vous savez lire, vous avez nécessairement fait travailler votre capacité d’interprétation en vous appuyant sur une loi bien connue en sciences cognitives : la
loi de la similitude. 
sarin suriyakoon 1103306 unsplash
Vous aussi, devenez magicien 
et rejoignez le Magic'Camp
Que dit cette loi ? Elle nous enseigne que des points ou des parties similaires tendent à être perçus comme un même groupe. Par exemple, si demain vous rencontrez un magicien qui parvient à « lire » dans vos pensées ou à prédire l’avenir, vous l’assimilez à un voyant. Votre cerveau fait le raccourci car il sait que seuls les voyants possèdent de telles capacités. 
On voit tout de suite l’effet pervers de telles expériences. Ainsi, certains magiciens utilisent des trucs pour faire croire qu’ils possèdent des dons hors du commun. Ces magiciens jouent également sur votre perception : ils sont souvent vêtus de noir, utilisent un vocabulaire et des accessoires ésotériques et proposent des expériences dites paranormales. Ils créent une illusion perceptive autour de leur personnage et leur univers. Puis ils renforcent cette première illusion par d’autres : ils vous font croire que vous choisissez librement un objet, par exemple, avant de vous montrer qu’ils avaient prévu ce choix. 

Il traverse Paris à moto, les yeux bandés

laforgue
Au début des années 90, dans l’émission Mystères présentée par Alexandre Baloud, un «chaman», Jean-Marie Laforgue, prétend posséder un troisième œil.
Cette particularité lui permettrait notamment de voir les yeux bandés.

Le reportage qui suit est incroyable: Jean-Marie Laforgue bluffe tout le monde en conduisant une moto dans Paris avec un sac noir et opaque, contrôlé par un huissier. À la fin de la séquence, il apparaît en sueur, au bord de l’évanouissement : l’effort a semblé vraiment intense. 
Deux semaines plus tard, à la demande des magiciens qui avaient cru voir là une supercherie, on propose à Laforgue une contre-expertise... qu’il accepte. En direct, sous la vigilance de Pierre Edernac, Claude Géraldy et Ranky, magiciens renommés, on propose au prétendu chaman de réitérer son exploit. Il enfourche la moto, les yeux bandés par les soins des magiciens. Ce qu’il ignore, c’est que sur son trajet, à 5 mètres de la ligne de départ, une fourgonnette lui barre la route. Il démarre, lance la moto et bien évidemment entre en collision avec le véhicule que son « troisième œil » n’a pas vu.


Pour toute excuse, le faux chaman invoquera la pression des médias. La vérité est pourtant plus simple : Jean-Marie Laforgue, pour convaincre l’auditoire qu’il possédait un pouvoir paranormal, avait utilisé une cagoule truquée de magiciens. Il avait joué sur une erreur d’interprétation : une cagoule, donc opaque, examinée par un huissier, ne permet pas de voir au travers... sauf, évidemment, s’il y a un truc non perceptible.
Au-delà de cette arnaque condamnable, il reste cependant un point intéressant : dès lors que vous sortez une illusion de son contexte, c'est-à-dire d’un spectacle présenté comme tel, vous n’en avez plus la même perception. Un tour de magie réalisé sur scène est perçu comme ce qu’il est réellement : du spectacle. Avec le même tour de magie sur un plateau de télévision traitant de paranormal, on est déjà plus proche de la manipulation mentale. Soyez donc toujours extrêmement prudent lorsqu'une personne prétend posséder certains dons. À ce jour, malgré de nombreux tests en laboratoire, personne n’a pu démontrer qu’il ou elle possédait de véritables pouvoirs «magiques».

Mais comment est-il possible que, malgré notre intelligence, nous puissions être trompés de la sorte ? 


Vos réactions (1)

Bonjour, merci pour votre blog sur la magie. J'aime beaucoup passer mon temps libre à lire des articles sur la magie et les tours. J'adore émerveiller mes proches petits et grands lorsque je leur montre ce que j'ai appris. J'ai beaucoup appris également grâce à ce livre, le connaissez vous ? bit.ly/DevenirMagicienEn7Jours. En ce temps de confinement il est très divertissant.
Merci et à bientôt,

par johane , il y a 6 mois

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Comment les magiciens trompent vos sens

La réalité : un phénomène très personnel